BALLON-SOLEIL, BALLON-GRAINE, BALLON-INFINI

Le ballon se transforme : au fil du match, il change d’identité et de rôle.

Le ballon condense différentes temporalités, des origines du jeu de balle jusqu’à la fin du Bal de match et au-delà.

 

Il est soleil, objet de rite étroitement lié au mouvements des planètes, à la terre et à une conscience globale de participer à un environnement plus vaste.

Il est graine, objet de convoitise qui ouvre la promesse de pouvoir créer de nouveaux espaces à vivre et à investir.

Au-delà des perches de rugby, il est à la fois dans la zone de «ballon mort» et en «terre promise».

 

Le ballon est au coeur de l’enjeu, au centre du rapport à l’autre.

Il est aussi investi d’un sens propre à chaque joueur.