INTENTIONS

Bal de match est un match chorégraphique qui se joue dans les espaces d’un stade.

Cette performance porte l’ambition de redonner au jeu une fonction sociétale, décalée et plurielle.

 

Bal de match est une création née d’une rencontre entre deux univers : celui du rugby et celui de la danse «tango contact».

La première question qui traverse Bal de match est la suivante : comment des cadres sociétaux, que sont le rugby et le tango, composent-ils avec la part de violence et de sensualité qui nous anime ? Le bal de «tango contact» et le match de rugby sont les miroirs d’un état des lieux social et politique. Le bal déploie la sensualité comme loi des genres alors que le match de rugby autorise une forme de violence comme exutoire. Au bal viennent femmes et hommes, jeunes et vieux, pour se rencontrer, tourner, chavirer, séduire, danser. Au match viennent des personnes plutôt jeunes, en général du même sexe - le plus souvent des hommes -, pour se défier, se mesurer, en découdre, avancer, gagner. A partir des questions corporelles et gestuelles qui traversent le rugby et le tango, la création chorégraphique de Bal de match explore le corps-à-corps et le face-à-face. La place et la part de l’individu dans le collectif, les questions de genre, l’acceptation d’un élan guerrier et d’une sensualité en chacun d’entre nous, sont les moteurs de Bal de match.

 

Bal de match interroge l’espace d’une relation à l’autre située à la charnière entre pulsions et normes collectives. Qu’advient-il de cet espace, cet interstice, quand les règles du jeu se transforment et se déplacent ? Qui affronte qui ? Quelle forme adopte le cadre ? Quel sens prend la victoire ? Bal de match se joue de la victoire, mais lui redonne la démesure de ses origines. La dramaturgie de Bal de match puise dans l’anthropologie du jeu de balle et du rugby.

 

Ancrés dans les codes et le rythme du match, Bal de match prend la forme d’un parcours qui, allant de l’intimité des vestiaires jusqu’à la grandeur du terrain, associe les spectateurs aux enjeux recomposés d’un match dont l’issue, encore incertaine, se joue au présent. Dans ce cadre, le public est lié aux enjeux de Bal de match : il est tour à tour allié, soutien, observateur, joueur.

Le travail de rencontre avec l’univers du rugby et de construction scénographique dans les espaces du stade est étroitement lié à une recherche chorégraphique, sonore, et vestimentaire : la création sonore, les costumes, et le personnage du ballon activent l’épaisseur temporelle de Bal de match.